L’UE va favoriser le libre-échange avec les Philippines

La commissaire européenne chargée du Commerce, Cecilia Malström a annoncé mardi, que les Pays de l’Union européenne et les Philippines avaient entamé les négociations en vue d’un accord de libre-échange. Le premier cycle devrait avoir lieu aux Philippines lors de la premier semestre 2016. Les deux parties ont l’ambition de conclure un accord qui portera, entre autres, sur la suppression des droits de douane et des autres entraves au commerce.

Il sera aussi sujet de l’accès aux marchés publics ainsi que l’établissement de règles supplémentaires dans le domaine de la concurrence et de la protection des droits de propriété intellectuelle. L’accord comprendra aussi un chapitre détaillé qui garantira que le renforcement des relations économiques entre l’UE et les Philippines va de paire avec la protection de l’environnement et le développement social.

“L’ouverture de négociations avec les Philippines sera une étape importante dans les relations entre l’UE et ce pays, ainsi qu’une nouvelle preuve de l’engagement de l’UE en Asie du Sud-Est”, selon Mme Malström. Les Philippines comptent parmi les économies qui ont connu la croissance la plus rapide ces dernières années, précise-t-elle. Le marché philippin compte 100 millions de consommateurs, une aubaine pour les entreprises européennes.

En 2014, la valeur des biens exportés par l’Union Européenne aux Philippines a atteint 6,8 milliards d’euros, tandis que celle des importations de ce pays dans l’UE s’est élevée à 5,7 milliards d’euros. Cela fait de l’UE le quatrième partenaire commercial des Philippines.

L’UE exporte principalement vers les Philippines du matériel de transport (31%), des machines (15%), des produits alimentaires, des produits chimiques et des composants électroniques. Les Philippines exportent surtout vers l’UE des équipements de bureau et de télécommunication (45%).

Sans parler de sa croissance touristique sans appel depuis 3 ans…