Le Tarsier des Philippines, drôle d’animal !

Curieux petit mammifère, le tarsier est l’un des plus petits primates du monde.

Aussi gros qu’un rat, il mesure à peine 20 cm de haut et pèse seulement 120 grammes. Chacun de ses yeux énormes et globuleux font la taille de son cerveau. Le tarsier est un animal nocturne, il passe la plupart du temps à dormir sur une branche et se déplace uniquement pour se nourrir. C’est un animal omnivore, il se nourrit principalement d’insectes, d’oiseaux, de lézards, de serpents et de fruits.

On le trouve principalement sur l’île de Bohol et de Leyte.


 

Un petit primate vulnérable et suicidaire.

Le tarsier est en effet un animal très anxieux, ce qui n’est malheureusement pas arrangé par les touristes qui se pressent pour l’observer. Celui-ci en devient si angoissé qu’il en arrive parfois à se suicider. Des voix un peu trop fortes, ou une caresse le stressent énormément.

Passé d’espèce en danger de disparition dans les années 1980 à vulnérable aujourd’hui, les Philippines ont adopté des lois pour sa protection et ont lancé un programme de préservation. Sa chasse et son exposition dans les boutiques et restaurants est interdite.

 

Un corps particulier, mais mignon !

Des pattes beaucoup trop grandes par rapport à son corps, une queue très longue et des yeux surdimensionnés. Tout cela n’est pas un hasard, son corps est conçu de façon ingénieuse en fait !

Ses oreilles peuvent s’enrouler et pivoter pour détecter le moindre son, très pratique pour la chasse, il peut ainsi localiser ses proies avec plus de précision mais aussi se protéger de ses prédateurs comme les chats sauvages.

Ses grandes mains sont parfaites pour s’accrocher aux petites branches auxquelles il doit rester bien cramponné la nuit lorsqu’il dort.

Il est d’une agilité hors pair grâce à ses longues pattes arrières qui lui permettent de bondir à des distances allant jusqu’à 6 mètres, très pratique pour la chasse, il est d’une incroyable précision pour saisir ses proies.

 

Cet habitant de la forêt hors du commun occupe une place particulière dans le cœur des Philippins, si par bonheur vous êtes amenés à l’observer un jour, n’oubliez pas, discrétion et respect pour ce petit être…

 

Notez que…

Il y’a deux sanctuaires sur la presqu’île de PanglaoPhilippines À La Carte vous incite fortement à vous diriger vers le site de Corella et éviter le second. Le premier est celui que nous intégrons à nos itinéraires pour des raisons éthiques et environnementales.

Voir l’exemple d’itinéraire, Bohol, l’essentiel.